De Hanoi au lac Babe en moto

Le 29 Jan 2013, Vietnam

Nous voici au Vietnam qui marque ainsi notre entrée en Asie du Sud Est. Le passage de la frontière s’est déroulé sans difficulté à 1h du mat. Nous l’avons su trop tard mais à refaire nous prendrions plutôt le bus en journée pour les paysages et la durée du trajet (5h au lieu de 12 pour le train).

A la descente du train à 5h du mat, le gros flou. La gare parait vide, Hanoi n’est pas indiqué sur le quai, tout le monde se pose des questions à savoir si c’est bien ici qu’il faut descendre. Seule une poignée de taximan attend les voyageurs de pied ferme. On comprend qu’on est loin d’Hanoï genre 15km. Nous nous groupons avec un couple de français pour prendre un taxi et rejoindre le centre ville. Nous comprendrons plus tard la joie du taximan, sourire aux lèvres tout le trajet car nous avons payé 4 fois le prix normal, ne sachant pas à combien de kilomètre nous étions du centre, ni les prix pratiqués, ni la devise du pays, ni le taux de change… bref paumés ! En fait nous étions à la gare de Gia Lam, située a 4km du centre ville.

trajet nord vietnam

 

 

 

Hanoï

Hanoï nous permet de gagner quelques degrés et de pouvoir enfin enlever une couche de vêtement. Tout est beaucoup plus simple, plus familier. La présence française dans le passé a laissé des traces : l’architecture coloniale, les bornes kilométriques, les cafés, les baguettes, croissant, pain au chocolat et la vache qui rit !  On croise quelques vietnamiens qui parlent français.  Il y a énormément de touristes occidentaux, on en a vu autant en 1 mois en Chine qu’en 3 jours a Hanoi! Du coup on passe complètement inaperçu. Il y aussi énormément de scooters à la différence qu’ils ne sont plus électriques comme en chine et roulent maintenant bien plus vite! C’est un peu le stress à chaque rue traversée. Cela dit si chaque vietnamien avait une voiture, il y aurait de gros problèmes de place.

 
Rue d'Hanoi Rue d'Hanoi Les immeubles au Vietnam ne sont pas larges.

 

Vers le lac Babe en Minsk

Du 30/12/12 au 5/01/13.  Le nord du Vietnam est réputé pour son authenticité et ses paysages vallonnés, voir montagneux ! Pour nous promener dans ces régions, rien de mieux que la moto. Nous nous rendons chez Flamingo, dans le quartier touristique, pour louer une Minsk, modèle russe dont la réputation n’est apparemment plus à faire (ce nom ne me disait absolument rien jusqu’à ce jour) ! L’ancien modèle, moteur 2 temps, nécessite l’ajout de 5% d’huile à chaque plein sous peine de serrer le moteur. Elle est assez consommatrice d’essence. Nous choisissons donc le modèle 2011, moteur 4 temps, sans ajout d’huile. Pour les aficionados de la Minsk ce n’est pas pareil, mais au moins on est tranquille ! Nous la louons 17$ par jour. Elle est équipée de 2 sacoches latérales. Nous laissons nos sacs chez Flamingo et prenons donc le minimum du minimum : un slip, une brosse à dent, un savon et un bouquin, la base !

Notre itinéraire

Prévu pour une dizaine de jours (étapes de 150 à 180km, soit 4 à 5h de moto par jour), est une boucle passant par Hanoi, Lang Sơn, Cao Bang, Lac Babė, Bac Mê, Mèo Vac, Hà Giang, Bac Hà, Lao Cai, Sa Pa.

 

 

La sortie d’Hanoi est un peu sportive. Mais à coté d’un scooter à 4 personnes, dont le conducteur téléphone  et grille  le feu rouge, on se trouve prudent!  La route vers Lang Son n’est qu’une ligne droite sans grand intérêt  l’ascension commence après Lang son vers Cao Bang. Le relief s’accentue,le froid avec et nous découvrons la campagne vietnamienne et ses rizières… quoi qu’un peu dans les nuages.

Parée pour le nord du Vietnam!! Repas sur le chemin de Cao bang Du riz, des légumes et quelques morceaux de tofu frit à la tomate. Nous n'avons pas voulu essayer les rats grillés qui étaient proposés :) Notre pause café sur la route de Cao bang Le propriétaire des lieux
Café vietnamien Trung Nguyen Le café vietnamien Trung Nguyen est une agréable surprise avec ses notes de cacao, de vanille et de caramel! Il est filtré sur le moment avec un petit filtre métallique et comme ça prend du temps, la tasse est posée sur une bougie ou encore plongée dans un bol d'eau chaude. Il peut se boire chaud ou glacé, noir ou avec du lait. Une tasse de thé est servie avec pour faire passer l'amertume du café après l'avoir bu. Tout un programme!

On voit se profiler un problème de taille : le froid.  Il doit faire 5-6 degrés et sur la moto le ressenti est proche de zéro voir en dessous ! Rien pour se réchauffer car comme en Chine tout est ouvert, rien n’est isolé et les hôtels n’ont pas tous du chauffage.  
Nous poussons jusqu’au lac Babe est décidons de rester la 2 jours car le parc national est magnifique, la foret est préservé et c’est un régal de s’y promener en moto, de passer de village en village dans un environnement authentique. Au début de la route les guesthouse se succèdent. Nous en choisissons une donnant sur le lac (7 euros) pour la nuit : Nhà Nghi guesthouse.
Après la fourmilière d’Hanoi l’endroit est très reposant. Notre chambre a vue sur le lac, des zébus broutent, les oiseaux s’envolent, peaceful place! Nous discuterons un peu avec la gérante de la guesthouse qui s’occupe aussi de la gargote d’a coté.

Un coup d’œil sur la météo qui nous attend : neige à Sa Pa… impossible de continuer, nous ne sommes pas équipés pour les conditions. Nous décidons finalement après 5 jours de moto de redescendre vers la Baie d’Halong en espérant avoir plus chaud. Les 2 jours de trajet retour vers Lang Son nous ont achevés avec du brouillard, pluie, froid, enlisement dans la boue. On a même eu une station essence qui a disjoncté pendant le plein, et d’apercevoir un dégagement de fumée avec des crépitements et le pompiste qui se casse en courant, ça calme !!

On arrive a Lang son couvert de boue, la moto méconnaissable. Le gérant de l’hôtel et son fils nous ont proposé de laver la moto et n’ont jamais voulu qu’on les paye. Nous laisserons tout de même un supplément en payant la chambre…

les pieds dans la boue! On rigole mais si la moto nous avait lachés on aurait moins rigoulé. La transmission de la moto était saturée de boue et on est pas passé loin de la panne. Apres il nous restait le stop en camion.

Retour boueux vers Hanoi on en voit pas le bout...

Allez viens, on rentre ! ;)

 

Au bout de 7 jours nous rentrons donc directement à Hanoï. Très commerciale (et en raison du froid), Flamingo nous remboursera entièrement les 3 jours restants.

Nous passons encore quelques jours à Hanoï avant de partir pour la Baie d’Halong et commencer la descente vers le sud !