L’île de Mayotte

Le 02 Jan 2019, Mayotte

Destination encore confidentielle, à 11h de vol de Paris et quelques 8000 km, Mayotte est située au nord du canal du Mozambique, dans l’archipel des Comores. Toute petite île de 374km² (3,5 fois la superficie de la ville de Paris), elle se divise en deux îles principales au milieu d’une trentaine de petits îlots. 101e département français aux frontières des mondes africain, arabe et malgache, Mayotte saura vous dépayser de part sa culture, sa faune, sa flore, son lagon, son climat… coup de cœur garanti!

 

 

 

 

Tout d’abord, pourquoi aller à Mayotte ?

Pour son lagon : Avec prêt de 70m de profondeur, entouré d’une barrière de corail de 195 km de long, le lagon de Mayotte, d’une superficie de 1100 km2 est LE plus grand lagon de l’océan indien, avec une biodiversité unique et des fonds marins à couper le souffle!

Pour découvrir une nouvelle culture :  Territoire majoritairement musulman, la société mahoraise est pourtant traditionnellement matriarcale. Les enfants héritent du nom et des biens de leurs mères, et l’homme vient habiter dans la famille de son épouse. Dans les années 60-70 lors d’un référendum sur l’indépendance des Comores, les Mahoraises vont se regrouper sous le nom des « chatouilleuses » et montrer qu’elles veulent rester dans le cadre de la République française. Les Mahoraises vont gagner. Mayotte reste française pendant que les trois autres îles sœurs de l’archipel des Comores choisissent l’indépendance. 
La femme joue donc un rôle déterminant mais doit néanmoins se plier aux règles du droit coutumier. Les Mahorais ont conservé la possibilité de répudiation de la femme par son mari, les inégalités des sexes….

Pour son climat : Peu importe quand vous comptez y aller, vous n’allez pas avoir froid !  Les températures varient de 25° à 35°, avec une température moyenne de 25°. La température de la mer ? entre 26° et 29° ! Les cyclones ne touchent quasiment jamais Mayotte.

Pour voir des baleines :  elles arrivent durant la saison sèche, entre mai/juin et octobre/novembre, pile la saison idéale ! 

Pour sa faune : vous allez en voir des animaux ! baleines à bosse, dauphins, tortues marines, paille en queue, martins pêcheurs, hérons, chauves-souris, lémuriens, zébus, geckos… mais pas de serpents!

Parce qu’il y a peu touristique : mais plus pour longtemps ! 50 000 touristes par an ces dernières années, 62 000 touristes en 2017, la fréquentation touristique est en hausse de 21 %. Pour mieux s’en rendre compte, l’île de la Réunion accueille plus de 550 000 visiteurs par an, et Madagascar 300 000 touristes.

 

 

Comment se rendre à Mayotte ?

2 compagnies aériennes desservent l’île depuis la France Métropolitaine : Kenya Airways, Air Austral.
Il faut compter 800 à 900€ Aller/Retour.

Le décalage horaire est peu important avec la France métropolitaine, +1h avec Paris en horaire d’été et + 2h en horaire d’hiver.

Quand partir à Mayotte ?

La meilleur période pour se rendre à Mayotte est de juillet à septembre, il fait 28/30° avec peu de pluie et de grande chance de voir des baleines! Préférez les mois de Avril/mai, juste après la saison des pluies, pour y a voir pondre les tortues sur les plages de Moya sur Petite-Terre et la grande plage de Saziley à Grande-Terre. 
La saison des pluies commence fin novembre et s’achève début avril, la période est donc assez déconseillée.

Et pour les fruits ?
Mangues : de Septembre à Décembre
Papaye : Toute l’année
Ananas : de Décembre à Février
Tamarin : Août
Letchi : Décembre

 

Comment se déplacer sur le l’île ?

 
Mayotte est composée de deux îles, Petite-Terre (où se situe entre autres l’aéroport) et Grande-Terre, où se concentre la plus grande partie de la population. La traversée entre les deux îles est assurée par une barge toute les 30 minutes, dure environ 15 minutes et coûte 0,75€ (sens Mamoudzou-Dzaoudzi, gratuit dans l’autre sens). 

Louer une voiture sera nécessaire car le système de transport en commun de l’île n’étant pas très dense. Il faut compter 17 à 20€/jour. Je vous conseille de louer votre voiture à Grande-Terre et ainsi économiser le prix de la barge (15€ pour une voiture). Pour le carburant c’est à peu près comme dans l’hexagone.
Quelques loueurs de voiture : 
Europcar
Garcia Location
Hamaha Rent
Multi Auto
Tropik Location
– Jumbo loc ( Aéroport – Pamandzi – 02 69 60 22 11)

Vous pouvez également vous déplacer en taxis, fréquemment utilisés par les locaux (1,40€ le jour et 2,10€ le soir/dimanche/jours fériés pour une course en ville).
Pour sortir de la ville, il y a les taxis brousses, moins nombreux mais tout aussi abordables. Comptez 5 à 6€ pour aller dans le sud depuis Mamoudzou. 
Pour finir, le stop ! Fonctionne très bien sur les routes mahoraises.

 
 

 

Où se loger à Mayotte ?

Je ne pourrais malheureusement pas vous donner beaucoup d’adresses ayant dormi chez mon père.

L’offre d’hébergement reste assez onéreuse à Mayotte, comptez 50/70€ la nuit en chambres d’hôtes et 80/100€ pour un hôtel.

A Petite-terre

Les Couleurs Chez Laurent & Alexandra (7 Rue de La Vigie, Dzaoudzi)
Très bien noté, de très bons retours sur cette maison d’hôte à la vue à 360° sur Petite-terre!
60 à 80€ la nuit (petit-dej inclus).

A Grande-terre

Toit de May’hôte (Mamoudzou)
Prenez les chambres avec vue sur le lagon. L’endroit est spacieux, propre, climatisée. Vous pourrez faire vos repas dans la cuisine commune et de les prendre sur la terrasse qui domine le lagon. Comptez environ 60€ / nuit.

La Case Robinson (Route de la Plage 97624 BOUENI – Tel : 02 69 62 17 83)
La case robinson propose 4 bungalows dont deux directement au bord de la très belle plage de Gwela, au sud de Bouéni. Pas très bien noté sur tripadvisor, ce que je trouve d’ailleurs dommage car le lieu vaut un arrêt. Certes les infrastructures ne sont pas très bien entretenues et légèrement « branlantes » mais le lieu est unique de part son authenticité et sa simplicité. On ne s’étonnerait pas de croiser Tom Hawks et son ballon Wilson du film « seul au monde » !

 

 

Idée de programme pour 10 jours à Mayotte

Jour 1 : Tour du lac Dziani + plages de moya

Jour 2 : Survol de l’île en ULM (O’ passagers du vent)

Jour 3 : Visite de la fabrication du sel à Bandrélé + plage de sakouli

Jour 4 : Sortie kayak sur l’îlot de Bandrélé

Jour 5 :  promenade jusqu’a la plage de Saziley. + Snorkelling à la plage de Saziley et son superbe tombant propice au snorkeling.
Puis, au départ de Moutsamoudou, se rendre sur l’îlot de sable blanc (se renseigner auprès des pêcheurs et hôtels sur place)

 

Jour 6 : Ascension du Mont choungi + snorkelling sur la plage de Gouéla

Jour 7 : Snorkelling ou plongée sur la passe en S

Jour 8 : Visite du jardin botanique de Coconi et visite de l’écomusée de l’ylang et de vanille à Sada.
Baignade à la plage de Sohoa, la plus longue de l’île.

Jour 9 : Sortie observation baleine/dauphin (De mai/juin à octobre/novembre), découverte de l’îlot Choizil et M’tsamboro. 

Jour 10 : Visite de Mamoudzou

 

Budget pour 10 jours :  2000€ (hors repas)
– Vol en ULM : 170€ pour le tour de l’île
– Sortie kayak : 22€ le kayak 1 place ou 34€ le 2 places, pour la journée.
– Îlot de sable blanc : 45€ la demi-journée, 70€ la journée.
– Plongée sur la passe en S : 50€ la plongée équipée.
– Location d’une voiture : 17 à 30€ par jour. Soit pour 10 jours 170€ à 300€
– Billet d’avion A/R : 800€ 
– Hébergement : 70€ x 10 = 700€.

 

 

Faire de la plongée ou snorkelling dans le lagon.

Partons plein sud de l’île avec la plage de N’gouja, la plus belle plage de l’île ! Pour vous poser le cadre, à droite vous avez une eau turquoise et translucide où broutent quelques tortues marines à une dizaine de mètres du bord, et sur votre gauche, un sable blanc et fin, devant un écran de végétation qui a reprit ses droits, dans lequel se taquinent quelques makis  …. bienvenue à Mayotte!  

Avec son masque et tuba (et la marée haute), il est très facile d’approcher les tortues, qui n’ont pas vraiment peur de l’homme (poisson). Évidement il ne faut pas les toucher. Les observer sera largement suffisant, et avec un peu de chance vous pourrez croiser des raies manta. 

Quelques clubs de plongée :

Hippocampe plongée

Nautilus plongee

Jardin maoré

 

 

Rando sur le mont Choungui 

Grimper sur ce symbole de l’île et du haut de ses 594m, il vous offrira un point de vue unique ! Comptez 1h30 aller/retour.
Pour s’y rendre c’est très simple, prenez la route du Sud, direction Chirongui. Après le village de Tsimkoura, vous prendrez à gauche sur une route secondaire, direction de Kani-Kély. Restez sur cette route en direction de Choungui. Il y a sur le bord de route quelques tables de pique nique. Vous y êtes! 
Il y a un dénivelé de 300m, comptez 45min de montée (dont 15/20 min très raide), et pareil pour la descente, qui est finalement plus difficile. 

 

 

La rando commence par un chemin en sous-bois , la pente s’accentue petit à petit et c’est là que vous allez commencer à mettre les mains ! Allez y doucement, c’est raide mais pas long. La fin de la montée est plus facile et vous n’allez pas être déçu du point de vue à 360° ! 

Quelques conseils : 

  • Chaussures de randonnée et eau obligatoire.
  • Eviter la saison des pluies, du moins quand il pleut car le sentier sera beaucoup trop glissant, et finalement galère.
  • Eviter de faire cette rando avec un bébé ou de très jeunes enfants.
  • Pour des raisons de sécurité, partez en groupe.

 

 

 

N’hésitez pas à vous rendre au resto la Citronnelle, à Kani-Kely. La terrasse qui donne sur la mer est top, et les plats (à bases de citronnelle) supers bons!

 

Le tour du lac dziani et les plages de Moya

Le lac Dziani, qui se trouve sur petite-terre, est un lac de cratère volcanique très particulier. Il se dit dans le monde scientifique que ce lac ressemble à ce qu’étaient les océans sur terre il y a 3 milliards d’années. Les paramètres biologiques du lac sont d’ailleurs exceptionnels : L’eau du lac est deux fois plus salée que l’eau de mer, le Ph de l’eau est supérieur à 9 (extrêmement ‘basique’, proche du savon), l’eau contient 100 fois plus de carbone inorganique que l’eau de mer, la quantité de cyanobactéries dans l’eau atteint des proportions jamais rencontrées auparavant…  

 

 

Ouvrir la carte en plus grand

 

L’ensemble de la rando (tracet rouge sur la carte) fait 15km pour 4 à 5h de marche facile (sans les pauses). Elle débute au port de Labattoir (à la barge) et fait une boucle en passant par le lac (dont la baignade est interdite) puis aux deux magnifiques plages : la plage de Papani, et la plage de Moya surplombée de falaises blanches.

N’oubliez pas votre maillot de bain !

 

 

Visiter la fabrication du sel à Bandrélé

A une petite heure de Mamoudzou, j’ai eu l’occasion d’aller rendre visite aux mama shingo ( « Shingo » signifie sel en mahorais), qui m’ont expliqué les différentes étapes d’extraction de ce sel si particulier, qui provient de la Mangroves de Bandrélé :

  • La récolte du limon, chargé de sel après la marée.
  • La croûte de sel sur le limon est grattée avec une coque de noix de coco.
  • La filtration, qui consiste à mettre le limon dans des bassines ou grand plateau de métal troué colmatées d’un sac de riz qui sert de filtre et à l’arroser avec de l’eau de mer pour obtenir un liquide fortement concentré en sel.
  • L’évaporation se fait sur une plaque déposée sur un feu de bois, un liquide qui va donc  s’évaporer peu à peu et ne va  laisser, dans le bac, qu’un sel d’une blancheur étonnante !
  • Le séchage, car ce sel est encore trop humide. Il est stocké dans des paniers, afin de laisser les dernières gouttes d’eau s’éliminer et de le sécher. 

J’ai terminé par le musée, tenu par l’association, il est ouvert tous les jours. Assurez-vous tout de même que c’est le cas par un petit coup de fil ! (Association ANPCBA Tél. : 0639 23 31 27 – Visite sur rendez-vous et en fonction de la météo, de 9h à 17h).

 

Assister à la ponte des tortues

Durant les mois d’avril et mai, deux plages sont particulièrement prisées des tortues : les deux plages de Moya sur Petite-Terre et au sud de Grande-Terre, la plage de Saziley.
Les tortues viennent principalement de nuit à marée haute, n’oubliez pas votre lampe et respectez les lieux et les tortues !

 

Îlot de Bandrélé

L’îlot Bandrélé se trouve à 2,5 kms de la côte Est de l’île de Mayotte. Compter 20/30 min de kayak pour rejoindre l’îlot au départ de Sakouli. Vous pourrez louer des kayaks au nord de la plage chez O’Lolo (22€ le kayak 1 place ou 34€ le 2 places, pour la journée) ou Le 23 , vous pourrez vous restaurer dans ces deux enseignes. 

 

De Mtsamoudou à la plage de Saziley (GR1)

Comptez 2h aller/retour (8km A/R) pour cette rando facile et agréable. Vous partez du village de Mtsamoudou, rencontrerez chèvres et baobab pour ensuite arriver sur la magnifique presqu’île de Saziley.

Il faut bien entendu rester prudent et ne pas y aller seul mais en groupe, pour éviter les agressions et les vols.

no images were found

 

La course de pneu

Vous êtes à Mayotte en juin? Allez voir cette course emblématique de l’île ! Le défit consiste à courir derrière un peu poussé à l’aide de deux bâtons généralement reliés entre eux par une boite de conserve. Le 30 juin 2018, ils étaient plus de 1000 à s’être retrouvés pour cette course!

 

Festival du Lagon de Mayotte

Qui a pour ambition de promouvoir le territoire mahorais au travers d’un de ses atouts majeurs : son lagon. Conférence, Chigoma (danse Mahoraise),  baptême de voile, atelier maquillage… La première édition à eu lieu du Vendredi 20 Juillet 2018 au Dimanche 22 Juillet 2018. Page facebook

 

 

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.