Mare e Monti, de Serriera à Ota

Le 06 Juin 2018, Corse

De Serriera à Ota

Distance : 10 km
durée : 6h30
dénivelé plus : +880 m
dénivelé moins : -570m

Où dormir et manger à Ota ?
Gîte Chez Félix (Toute l’année)
Tel : 06 80 87 71 28
Gîte Chez Marie (Toute l’année)
Tel : 04 95 26 11 37

 

19/03 – Départ à 9h00 du gite. Après une longue piste qui servira d’échauffement, début de la montée. Je prends mon temps, j’enregistre les chants d’oiseaux…

 

vue sur Sereira

 

Les paysages sont néanmoins gâchés par de nombreux tas de cartouches de fusil jeté là, en pleine nature. Qu’on ne nous dise pas que les chasseurs sont nécessaire à la nature pour soit disant la réguler… elle la détruit plus qu’autre chose.

 

cartouches de chasseurs

 

La montée se poursuit et abouti sur une grande forêt de pins. La forêt est vaste, clairsemée, beaucoup de dégât, d’arbres au sol, surement la neige de cette hiver. Je décide de manger là, sur un tronc. J’en profite pour étendre mon linge pas encore sec de la lessive d’hier. Toujours très entouré d’oiseau en tout genre, j’aperçois une vache (sauvage) qui ne m’a pas encore vu. Elle passe, m’aperçoit et file dans la forêt. Qu’il est agréable de prendre son temps, écouter la forêt, laisser le temps s’écouler sans se soucier d’une quelconque contrainte de temps…

 

forêt de pins

 

forêt de pins

 

Je repars et amorce la descente vers Ota. J’enjambe quelques troncs, passe le ruisseau d’Enoya, encore quelques crêtes et je vois apparaitre le village d’Ota. Petit village accroché à un flanc de colline avec en surplomb, un rocher semblant menacer le village.

 

crête avant Ota, vue sur Porto

 

Ota

 

Myriam et Yann seront mes hôtes ce soir. Je testerais le couchsurfing chez eux. Ils habitent à Porto et Yann s’est gentiment proposé de venir me récupérer à Ota, qui est à 5/6 km. Ce couple d’une trentaine d’année m’hébergera gracieusement, m’offrira le repas, le petit dej et une douche chaude ! Des gens intéressant, chaleureux avec qui il est intéressant de discuter. Yann est capitaine de bateau à passagers durant la saison touristique, Myriam travaille dans une boutique de souvenir. Ils partent régulièrement découvrir l’ile avec leur camionnette aménagée et sont en corse depuis 6 ans. On mange, on discute, la fatigue de cette journée chargée me gagne rapidement…

 

Suite de la rando : Ota à Marignana