Randonnée sur le GR2 – De St Philippe (Baril) à Cilaos

Le 02 Juin 2018, île de La Réunion
St Philippe (baril) à Cilaos par le GRR2 - Réunion

 

Randonnée de 5 jours sur le GRR2 de la Réunion, du Sud au Nord.

Départ sur la côte à Saint Philippe, premier arrêt à Basse Vallée, puis on continue la montée vers le volcan du piton de la Fournaise (2632m) et ses paysages lunaires, descente vers les plaines verdoyantes de Bourg Murat (1600m), à nouveau une longue montée vers le point culminant de l’île, le Piton des Neiges à 3070m, et on termine par une descente verticale à Cilaos (1200m), terminus!

 

La carte en plein écran

Carte IGN : 4406RT + 4405RT + 4402RT

Les étapes du GRR2
Jour 1 : Saint Philippe (Le Baril) au gîte de Basse Vallée
Distance: 4km – Temps: 2h D+: 525m – D- : 0m

Jour 2 : Gîte de Basse Vallée au Volcan du Piton de la Fournaise
Distance: 17km – Temps: 7 à 8h – D+: 1765 – D- : 108m

Jour 3 : Volcan du Piton de la Fournaise à Bourg Murat
Distance: 18 km – Temps : 7h – D+: 360m – D-: 938m

Jour 4 : Bourg Murat au Refuge de la Caverne Dufour (Piton des Neiges)
Distance: 15 km – Temps : 7h – D+: 1041m – D-: 114m

Jour 5 : Piton des Neiges à Cilaos
Distance: 12 km
Temps : 6h (3h30 A/R du gîte au sommet + 3h du gîte à Cilaos)
D+: 500m du gîte au sommet du piton 
D-: 1810m (dont 500m du sommet du piton au gîte)

 

Jour 1 : de St Philippe (Baril) au Gîte de basse vallée

Distance: 4km
Dénivelé positif: 525m
Dénivelé négatif: 0m
Temps: 2h

Petite étape pour commencer ces 5 jours, ça sera l’échauffement avant la longue montée de demain! Nous partons vers 13h à travers la très belle forêt primaire de Saint Philippe, au départ de la route forestière 36. Les 500m de dénivelé sous couvert des grands arbres se font sans soucis.
Nous logeons au Refuge de basse vallée : super accueil, le repas fut original et très savoureux! douche/wc propre et grande.

 

Jour 2 : Du Gîte de basse vallée au volcan du Piton de la fournaise.

Distance: 17km
Dénivelé positif: 1765m
Dénivelé négatif: 108m
Temps: 7 à 8h

Départ vers 7h30. Le sentier serpente dans la forêt primaire de basse vallée avant de passer progressivement à de la végétation basse (branle blanc et vert) caractéristique et endémique à la Réunion. Nous prenons de la hauteur et pouvons apercevoir de nombreux petit cratère. Le sol passe de la terre à la roche volcanique, qui à certains endroits avec la pente abrupt s’avère assez technique.

Après 5h de marche nous atteignons le piton de bois vert, et apercevons enfin, du bord de l’enclot, le volcan et ses nombreux petits cratères « satellites ». Maintenant ce n’est que du plat sur de la lave sèche pour les 8km restant jusqu’au gîte. Pas la moindre zone d’ombre depuis que l’on a quitté la forêt de basse vallée, le soleil tape dur à cette altitude même si l’air reste agréablement frais.
Nous arrivons au gîte vers 16h, content d’être arrivés et d’avoir terminé cette étape!

 

Direction le piton de la fournaise!

 

 

paysage de branle blanc et vert

 

le volcan du piton de la fournaise dans l'enclos

 

Jour 3 : du piton de la Fournaise à Bourg murat

Distance: 18 km
Dénivelé positif: 360m
Dénivelé négatif: 938m
Temps : 7h

Aujourd’hui on descend! Direction les plaines à Bourg Murat à 1600m. Nous partons à 8h avec la fraîcheur matinale du volcan. Le panneau de l’ONF nous annonce pour bourg Murat : 18km – 4h30 … une chose est sure, on ne mettra jamais 4h30 pour y arriver! ‘sont fous!
Paysage desertiquo-lunaire devant nous, c’est la plaine des sables.

 

descente vers Bourg Murat

 

LA plaine des sables

 

rempart de la riviere de l'Est

 

Nous passons le rempart et c’est parti pour la descente des pitons! Piton Textor, Piton Argamasse, Piton des Herbes Blanches, Piton Misère, Piton Rouge… on slalom. Le paysage se fait verdoyant, l’herbe refait son apparition et il y a même des vaches qui pointent leur museau.
Nous terminons cette étape par la partie la moins sympa de ce GR, 2 à 3 bornes de nationale en ligne droite, sans bas côté. Aucun intérêt si ce n’est se faire des frayeurs. Certains se font récupérer par leur gîte, d’autres font du stop…

Nous logeons au gîte de Bellevue, le plus proche du GR. Les chambres sont grandes, propres et calme, avec un petit chauffage qui n’est pas un luxe. Ce soir là, la gérante n’a pas trop voulu nous faire à manger (et donc pas de petit dej demain), mais a bien voulu nous déposer en voiture à Bourg Murat dans un resto qui finalement proposait l’un des moins bon carry poulet de l’île…

 

 

Les plaines de Bourg Murat

 

Jour 4 : de Bourg Murat au refuge de la caverne Dufour (piton des neiges)

Distance: 15 km
Dénivelé positif: 1041m
Dénivelé négatif: 114m
Temps : 7h

Après un petit dej vache qui rit + pain de mie, nous partons, il est 7h15. On se refait la nationale dans l’autre sens et entamons la route forestière goudronnée vers le départ du sentier. Le panneau annonce 6h de marche jusqu’au gîte, cela s’avèrera juste. La montée entre les champs est très douce et agréable. Le Tec Tec (Tarier), espèce endémique d’oiseau de la Réunion nous accompagne, toujours très curieux du randonneur.

 

Les plaines et le piton des neiges au loin

 

toujours le piton des neiges en vue

Le piton des Neiges reste toujours à portée de vue, avec cette fausse impression de proximité… Ne nous faisons pas avoir! La montée reste constante, pas de descente ou de plat pour se reposer, si ce n’est cette descente de 50m à Coteau Maigre, qui comme son nom l’indique, reste chétive!

Nous arrivons sur le coteau kervéguen, à l’intersection vers Cilaos et le gîte du piton. Il reste maintenant 2,5 long km (1h) à flanc de coteau nuageux avant d’atteindre enfin le refuge.

Le refuge est sommaire et agréable, les repas sont corrects et copieux, comme partout à la Réunion! Les dortoirs sont chargés (chambre de 10 à 15 personnes sur des lits superposés à 3 niveaux – sauf sous les tentes, sur 2 niveaux) mais les couvertures ne manquent pas (pas besoin de duvet). Coté sanitaire il y a des WC, mais pas de douche, même si ça peut encore étonner certains touristes qui essayent de négocier un filet d’eau…

 

 

Jour 5 : du Piton des neiges à Cilaos

Distance: 12 km
Dénivelé positif: 500m du gîte au sommet du piton
Dénivelé négatif: 1810m (dont 500m du sommet du piton au gîte)
Temps : 6h : 3h30 A/R du gîte au sommet + 3h du gîte à Cilaos

Ce matin il faut se donner du courage! Le levé se fait à 4h pour un départ à 4h30, il faudrait être au sommet pour 6h avant le lever du soleil, parait-il. On suit! Munis d’une frontale, on rejoint le groupe des petites lumières qui scintillent sur le chemin. La montée se fait lentement car le chemin est rocailleux. 1h30 plus tard on rejoint le groupe qui se forme au sommet.
Le vent souffle fort et froid, chacun s’abrite comme il peut derrière les cairns en attendant ce rayon tant convoité. Il arrive enfin, au dessus des nuages… A vrai dire je ne pense pas qu’il faille absolument être au sommet pour le lever du soleil. D’autres points de vue sur les cirques sont bien plus impressionnants (Cap verre bouteille, la Roche écrite, fenêtre des makes). En redescendant nous croisons d’autres groupes qui nous conforteront dans cette idée.

 

lever de soleil sur le piton des neiges

 

sur le piton des neiges

 

 

Nous repassons au gîte pour le petit dèj, puis vers 8h30, commençons la descente (3h) vers Cilaos.
Après plus de 1800m de descente, nous voilà arrivés à Cilaos, il est 11h30. Les jambes sont usées et la fatigue de ces 5 derniers jours et du reveille à 4h se fait ressentir. Journée idéale pour aller se reposer aux thermes de Cilaos!

 

Vue sur Cilaos

 

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.