Manakara à Fianarantsoa en train

Le 06 Juin 2018, Madagascar

En route micheline !

Partons pour un incontournable de Madagascar, son train qui relie Fianarantsoa à Manakara !

A l’origine il s’agit d’un train de marchandise avec trois wagons pour les passagers, dont un de 1ere classe, maintenant il y a bien plus de wagon, mais un seul est toujours dédié à la première classe. On y croise quelques malgaches et une majorité de vazaha (étrangers blanc). Cette ligne est en activité depuis 1936 et elle transporte chaque année 300 000 voyageurs et 20 000 tonnes de marchandise. C’est la seule ligne ferroviaire du pays. Des horaires sont affichés dans la gare mais personne ne sait vraiment quand le train partira.

 

 

La micheline est bien présente, chargeant ses passagers peu à peu. Nous prenons des places au guichet.

Un conseil, dans le sens Fianarantsoa-Manakara, prenez vos places à gauches pour profiter de la vue dégagée ! 

La compagnie à une page facebook que vous pouvez toujours consulter : https://www.facebook.com/fce.fianarantsoa/

Quel est le prix du billet ? En première classe : 70 000 Ar, (18 euros)  pour un aller simple de Fianarantsoa à Manakara. Les billets en 1ère classe peuvent être réservées la veille, ce qui n’est pas le cas pour la deuxième classe. Il faudra vous rendre tôt le matin pour faire la queue au guichet.
L’augmentation depuis quelques années est constante : 20 000 Ar en 2010, 40 000 Ar en 2016, 70 000 Ar en 2018…

Quel est la durée du trajet ? Pour 163 km, il faudra compter entre 8 et 12h en fonction des arrêts et des pannes, nombreuses mais toujours réparées ! Nous avons mis 8h30 ce jour là.

Quand part le train ? Difficile d’avoir des horaires exacte, le mieux étant de demander sur place. Lorsque que j’y étais, voici ce que j’avais noté :
De Fianarantsoa à Manakara, départs les mardis et samedis à 7h.
De Manakara à Fianarantsoa, départs les mercredis et dimanches à 7h

 

 

La gare est déjà pleine de monde s’afférant à charger tout type de marchandise, sac de fruits, légumes, poules, sacs de riz…

 

 

Aujourd’hui ça sera un départ à 7h10!
mora-mora (doucement), le train accélère, s’éloigne de la gare et entame la traverser des nombreux ponts et tunnels qui composent le trajet. Une douzaine de ponts se succèdent (dont celui qui enjambe les chutes Mandriampotsy) et pas moins de 48 tunnels nous attendent durant ces 12h de voyage. Certains tunnels peuvent paraitre longs puisque nous sommes dans le noir total durant la traversée ! Le train ne va pas bien vite puisque nous grimpons les 1200 m de dénivelé sur 170 km.

 

 

Le train nous emmène à flanc de montagne et le long de falaises. La vue est dégagée et offre de magnifiques paysages. La voie ferrée traverse rizières et fonds de vallée verdoyants, s’arrêtant dans les 17 gares qui ponctuent le parcours. Chaque arrêt est l’occasion de se ravitailler en fruits colorés, beignets, galettes apporté généralement par les femmes et enfants des villages.

 

 

 

 

 

Le temps passe vite, nous arrivons à Fianarantsoa à 17h30. Le voyage aura été riche en émotion !

Le retour s’enchaine, nous trouvons un taxi brousse qui roulera la nuit (peu rassurant !) pour nous amener à Antananarivo, fin de notre voyage.