BLOG

 

3 jours de rando entre Kalaw et le lac Inle, visite de Yangon.

02 Mai 2013, Posté par Alice et Nico dans Birmanie
myanmar

myanmarNous partons pour 14h de bus vers Kalaw. De cette ville, nous pourrons en 3 jours de marche rejoindre le lac Inle. Le bus arrive à destination vers 3h du mat, apres une petite recherche d’hotel (ce n’est pas ce qui manque à Kalaw), nous allons chez Golden Kalaw Inn (double avec sdb et petit dej, 12$).

Nous nous rendons chez Sam Family, pour organiser le trek. On se joint à un groupe de 4 personnes, ça tombe bien les groupes ne peuvent pas excéder 6 personnes, et le prix est dégressif (41$ par personne pour les 3 jours). Il y a un canadien, une espagnole et deux français, que des trentenaires. Nous partirons légers (sac de couchage et quelques vêtements), les sacs à dos seront envoyés à destination. Nous nous donnons rendez-vous le lendemain à 8h.

 Itinéraire du trek :

Jour 1 : De Kalaw à Taung Lar
Jour 2 : De Taung Lar à Puttu
Jour 3 : Arrivée au lac Inle

 

De Kalaw à Taung Lar, 1er jour.

13/02/2013. Nous partons avec notre guide, Do. Do est un birman d’une cinquantaine d’années, très sympa et parle un anglais très clair. Nous passons la matinée à emprunter de petits sentiers ombragés qui surplombent des champs. Nous faisons la pause déjeuner au village de Hinkagone chez un habitant. Apres une petite sieste, nous repartons pour atteindre 2h plus tard une gare de train, perdue au milieu des montagnes. Vers 17h le train entre en gare et c’est soudain l’effervescence sur le quai. Les sacs de marchandises sont chargés dans les compartiments, les vendeurs de beignets, fruits, fleurs, bois se pressent de wagon en wagon. Un moine appelle Nicolas de sa fenêtre pour le charger d’une mission Chips à acheter dans la gargote d’à coté. Le train repart doucement, le quai se vide, la partie de Chinlon (jeu de passe avec une balle en osier) peut reprendre. Nous terminons la dernière heure de marche avec le soleil couchant pour atteindre le village de Taung Lar.
Nous logeons ce soir chez un birman qui vit avec son petit-fils.

dsc05009

Sur la route vers le Lac Inle dsc05018 dsc05039 On affiche ses idoles : Aung San Suu Kyi, son père, le Général Aung San, et un joueur de foot.

Petite partie de Chinlon dsc05081 La maison de notre hôte. Ravitaillement des passagers

Nos hôtes dans le village de Taung Lar.

 

 

De Taung Lar à Puttu, 2eme jour.

14/03/2013. La nuit a été fraîche, certains ont assez mal dormi, pas nous ! merci les duvets! Debout à 6h et on attaque fort par un petit dej’ de beignets de pomme de terre fourrage légumes poulet. Du thé pour faire passer tout ça. Il faut bien ça pour ce deuxième jour !
Le soleil se lève doucement derrière les montagnes, les buffles broutent devant la maison, il fait frais. Rien de mieux qu’une petite partie de Chinlon pour se réchauffer! On commence à 3 et finissons à 5, il y a toujours quelqu’un de passage pour se joindre à la partie de ce jeu si populaire en Birmanie.
Nous passons ce matin dans les villages de Sinlai, puis Kyauksu et nous nous arrêtons au marché de Nantaing pour le midi. On y trouve tous les produits locaux : sucre de canne, feuilles de betel, tofu jaune, vêtements, tissus….
Ensuite direction les sources d’eau où on peut se laver car Do nous prévient que ce soir il n’y aura pas de douche, on n’ avait déjà pas pu en prendre la veille! Nous continuons à travers les rizieres et arrivons à un point d’eau où s’approvisionnent les villages voisins. Nous arrivons au village de Puttu. Nous logeons à nouveau chez une famille birmane et le repas sera excellent : du riz, une soupe de lentilles, des légumes et même des frites !

dsc05183

dsc05233

Au marché de Nantaing

 

Arrivée au lac Inle, 3eme jours.

15/03/2013. Pour le petit dej’ : crêpes ! royal ! A 6h le village est déjà levé et les allers-retours vers le point d’eau ont déjà commencé depuis l’aube. Nous partons en direction du Lac Inle que nous devons atteindre ce midi. Encore une fois et ce depuis le départ le groupe nous devance de plusieurs minutes. On a toujours pas compris pourquoi le groupe avait l’air pressé par le temps et devançait même le guide…   Une pause pipi, deux photos et on ne les voyait déjà plus. Bref, nous prenons notre temps. Cette dernière journée n’est pas la plus sympa, on emprunte un large sentier, peu de végétation autour. Nous arrivons au ‘péage’, nous obligeant à débourser, pour le gouvernement, 5$/pers pour entrer dans la zone du lac… Apres le repas nous récupérons une pirogue et nous nous séparons de Do. 1h de pirogue sur le lac Inle avec comme décors  quelques maisons sur pilotis, le va et vient des pirogues, des pêcheurs .. La brume permanente cache les montagnes qui entourent le  lac. Nous nous arrêtons au BigDrum hotel (5$/lit en dortoir de 5 lits) dans la ville de Nyaungshwe au nord du lac.

byebye!
dsc05266 A Nyaungshwe
Pêcheurs sur le lac Inle Marché de Nyaungshwe

 

 

Yangon

La boucle est bouclée, retour à Yangon. Nous ne résistons pas à retourner au White House Hotel pour profiter à nouveau du fabuleux petit dej! Nous prendrons une chambre à 22$. La nuit les rues restent animées avec de nombreuses gargotes, on mange sur le trottoir sur de toutes petites tables avec de toutes petites chaises. On peut aussi boire le « Myanmar Tea », thé avec lait concentré sucré. Il y a très souvent une grande télé que tout le monde regarde en mangeant.

street food à Yangon

 

Quelques visites que nous avons faites à Yangon:

 

Le train circulaireBoucle de 3h pour faire le tour de la ville (1$).

Dans le train circulaire de Yangon
dsc05277
Apres l’arrêt au marché

 

 

 

Pagode Shwedagon. Premier lieu de pèlerinage bouddhiste. (5$).

La pagode Shwedagon.

Nones devant Bouddha
dsc05298
dsc05299

 

 

 

Notre séjour birman se termine là, retour à Bangkok! Pas de vol direct pour l’Inde ou le Népal…

Difficile de faire partager l’atmosphère d’un pays à travers un simple blog, mais la Birmanie reste, avec le Cambodge, nos coups de cœur. La religion bouddhiste y est aussi très ancrée dans la société comme nous avons pu le constater au Cambodge. L’accueil des birmans est assez exceptionnel par leurs sourires chaleureux, leur aide pour trouver son chemin et leurs nombreux petits cadeaux au marché, dans les gargotes, en signe de bienvenue. Depuis le début, c’est le premier pays où on a négocié aucun prix (ou très peu), parce qu’il n’y a pas besoin, les prix ne sont jamais multipliés par 2 ou 3 comme ailleurs en Asie. Seuls les hôtels peu chers (moins de 20$) restent difficiles à trouver et les prix augmentent nettement d’année en année. L’histoire des dollars neufs risque d’être abandonnée prochainement vu l’installation en cours des distributeurs de billets.

Prochaine étape : le Népal !

  • Koté lagwiyann

    ha ! les nouvelles arrivent ….chouette
    contente de vous retrouver.
    Je comprends que ce pays vous ait charmé, ces paysages verdoyants aux champs bien dessinés, ces gens tranquilles , cette façon de vivre rudimentaire ..on a l’impression qu’on pourrai se contenter de cela…
    J’aime beaucoup la photo dans la gargotte, et le pécheur sur le lac..

    mais la réalité n’est surement pas aussi simple..

    Bises et bonne route pour la suite

  • Rémi et Vincent

    Hello!
    sympa ce petit tour en Birmanie. Et l’on peut voir vos frimousses sur quelques photos et videos!
    On pense bien à vous et on voit que vous ne vous ennuyez pas…
    Pour nous, bientôt le déménagement dans notre 1er appart’ à nous!
    bisous

  • Guillaume V

    J’ai comme un pressentiment: le Nepal, ça va être top.

    Merci pour vos articles et vos photos.

    Bisous

  • ghislaine

    Encore une fois merci de nous faire voyager !! J’ai adoré le village de Puttu et ses alentours. Vie rudimentaire, mais qui paraît si paisible ! Dans le train, après le marché, c’est pas mal du tout. très jolies photos du lac Inle.
    A bientôt au Népal, je pense que ce sera pas mal du tout. Bonne suite dans votre périple ………….
    Amitiés de Ghislaine.

  • tchembé red pa moli

    La Birmanie !…. C’est vrai que cela donne envie d’y aller. Vous avez raison, c vraiment un coup d’coeur.
    Nico, et ton mollet, il va bien ? J’aime les photos du lac Inle, comme la Guyane au p’tit matin ! je vois que tu as accroché une balle en osier pour jouer au chinlon, comptes tu la ramener ? je pense qu’il y a tellement de supports affectifs à ramener qu’il vous faudrait 10 sacs à dos…..Je vs embrasse. Ps:je prépare mon sac à dos pour septembre……